La ville mixte

L’Union ne sera ni un éco-quartier purement résidentiel, ni un pôle de développement économique exclusif. Ce sera un morceau de ville où logements, espaces verts, commerces services et activités économiques se côtoient et se valorisent. Cette mixité, que les urbanistes appellent mixité fonctionnelle, garantit l’attractivité du quartier.

La programmation reflète bien cette ambition. Sur les 450 000 m2 de programmes à développer, 250 000 m2 concernent les activités économiques (bureaux, entreprises), 120 000 m2 les logements et 20 000 m2 les équipements.

En termes de logement, il est prévu du logement pour tous. On y prévoit en effet des logements collectifs, des logements intermédiaires et des maisons de ville, accessibles pour un tiers via l’accession sociale à la propriété, et pour les deux autres tiers via l’accession libre et le logement social.

ImprimerTwitterFacebookbackToTop