Pollution

L’inventaire du passé industriel de l’Union a révélé 51 implantations industrielles, avec des durées d’exploitation variées. Aménager le site, c’est donc aussi gérer et traiter des sols qui ont pu être pollués.

A l’Union, dès le démarrage du projet, une stratégie de traitement des sols a été pensée et mise en place. Un diagnostic poussé de la pollution a été réalisé, suivi d’un plan de gestion des sols précisant l’ensemble des mesures à prendre pour rendre les terrains compatibles avec les usages prévus par la programmation prévisionnelle du quartier, secteur par secteur. A l’Union, 30 000 m3 de terres devront être traitées.


C'est fait 

Etude historique et campagne de sondages

En 2008, une étude historique a été réalisée pour rassembler les données sur le passé industriel du site, dont de précédentes analyses sur la qualité des sols. Plusieurs campagnes de sondages ont ensuite été réalisées, pour connaître avec certitude la qualité des sols et des eaux souterraines.

Plan de gestion des sols

Le plan de gestion des sols définit les mesures à prendre et propose différents types d’intervention. C’est l’aménageur qui prend en charge la mise en conformité des sols avec les usages prévus dans la programmation. Il transfère également l’ensemble des informations relatives à la  nature des sols aux constructeurs de bureaux et de logements (fiche de lots) et aux entreprises intervenant sur les espaces publics. Parmi les informations transférées : les dispositions à prendre pour le tri des terres, les principes de gestion retenus pour leur réutilisation, la description de l’ensemble des protocoles, le détail des contrôles des mesures de gestion à réaliser, les prescriptions d’hygiène et de sécurité en phase travaux

C'est en cours

Faire avec les terres en place

En matière de traitement des sols, les solutions les plus radicales ne sont pas forcément les plus pertinentes, notamment sur le plan de l’efficacité économique. Si, en certains points, la terre n’est pas compatible avec l’usage prévu, il est possible de l’excaver, et de l’utiliser ailleurs, notamment en sous-couche pour des voiries par exemple.

Traiter la pollution

Il existe plusieurs techniques de dépollution des sols : mécanique (ventilation des sols), chimique ; biologique (ajout de nutriments dans les sols pour stimuler la biodégradation des polluants par les bactéries). En général, ces techniques sont utilisées de manière combinée. Dans tous les cas, le choix de gestion est guidé par des principes de sécurité sanitaire. A l’Union, certaines parcelles sont mises à la disposition d’un groupe de chercheurs qui y testent des techniques innovantes de dépollution, comme la bio-remédiation des sols par les champignons.

ImprimerTwitterFacebookbackToTop