• Chantiers
  • Évènement
  • Ils font l'Union

Le 12 avril 2013

L’Union candidate au label EcoQuartier

L’Union a déposé sa candidature pour obtenir le label EcoQuartier créé en décembre 2012 par le ministère de l’Égalité des territoires et du Logement.


Initiée en 2008, la démarche nationale ÉcoQuartier connaît un vrai succès auprès des collectivités. 394 projets ont été présentés lors de l’appel à projets de 2011. Pour donner un cadre plus formel au modèle urbain d’EcoQuartier qui se répand en France, le ministère vient de créer un label. Il n’impose pas de norme, mais insiste sur la prise en compte de l’existant et le partage du projet avec la mise en place d’une gouvernance. Il fixe aussi une démarche en trois étapes : la signature d’une charte, la définition des objectifs propres au territoire et l’examen du « réalisé » par une expertise extérieure.

Un regard extérieur sur ce qui est réalisé

Dans cette démarche, l’Union accède directement à la phase 3. « Pour créer le label, le ministère a testé les deux premières phases de la démarche pendant six mois sur une vingtaine de projets, dont celui de l’Union qui avait obtenu le prix national EcoQuartier », précise Yves Lepers de la SEM Ville renouvelée. La charte EcoQuartier de Lille métropole communauté urbaine correspond en effet à celle qui est attendue par le ministère et les objectifs du projet ont été définis dans la réponse au concours national EcoQuartier. Le dossier des réalisations a donc été directement soumis à l’expertise du ministère. Pour pouvoir le faire, il fallait que 50 % des espaces publics et 30 % des bâtiments soient réalisés. Si l’Union obtient le précieux label, le projet détiendra une nouvelle reconnaissance nationale, qui sera ensuite à regagner tous les trois ans.