• Vie du Projet

Le 20 avril 2015

160 arbres plantés dans le futur parc urbain

  • Le Parc
  • Chantiers
160 arbres plantés dans le futur parc urbain

Faire venir la nature en ville, c’est aussi l’un des paris de l’Union ! Dix hectares du quartier seront consacrés à des espaces naturels et paysagers et notamment au parc de l’Union. Plusieurs étapes sont nécessaires pour créer ce parc urbain qui offrira plus qu’un coin de verdure aux habitants et aux usagers du quartier.


Après les premiers travaux de terrassement pour les deux bassins du parc en 2011, une phase de dépollution et de fertilisation des sols a eu lieu en 2012-2013.

Les sols étant aujourd’hui prêts, une nouvelle étape dans l’avancée du parc a été franchie le mois dernier avec la plantation de l’arboretum. Chênes, pruniers, saphoras du japon, sorbiers, érables : 160 arbres de 36 espèces différentes ont été plantés sur 1,5 hectare. « Le parc ouvrira au public fin 2017, nous avons donc planté des arbres plus petits qui vont prendre le temps de pousser et de s’installer... C’est aussi une manière de faire des économies : planter des arbres déjà grands aurait coûté beaucoup plus cher », souligne Simon Van Loye, responsable d’opération à la SEM Ville Renouvelée.

L’arboretum est constitué d’alcôves d’arbres séparées par des haies. A certains endroits, ces haies sont « ajourées » pour dessiner un cheminement à travers le parc. Pour compléter le pré-verdissement du futur parc, des graines de moutarde ont également été semées. Cela permettra de créer une prairie fleurie en attendant les travaux d’aménagement de l’arboretum.

Aires de jeux, clôtures, chemins piétonniers : encore plusieurs chantiers d’ici fin 2017

Les travaux du parc vont se poursuivre pendant les deux prochaines années. Agencement des chemins en sable et plantation de prairies fleuries le long du canal, aménagement du marais fréquenté et du marais préservé (accessible au public seulement par des observatoires), mise en place des clôtures, installation des aires de jeux et du cheminement piétonnier à travers l’arboretum. Le parc sera alors composé de quatre milieux différents : milieu humide, prairies, arbustes denses et arboretum pour préserver une biodiversité riche au cœur de la ville.

Pour découvrir les vues du futur parc : http://www.lunion.org/carte/le-parc-de-lunion.html