• Projet urbain

Le 24 mai 2016

Frédéric Bonnet, nouvel urbaniste en chef de l’Union

Frédéric Bonnet, nouvel urbaniste en chef de l’Union

L'appel à candidatures avait été lancé en décembre 2015. Parmi la vingtaine d’équipes postulantes, c’est le groupement OBRAS / MAGEO / ATELIER GEORGES / CONCEPTO qui a été retenu. Cette équipe, menée par le Grand Prix de l’Urbanisme 2014 Frédéric Bonnet, devient l’urbaniste coordinateur et maître d’œuvre urbain du site jusqu’à la fin de la concession d’aménagement. Une nouvelle page s’ouvre donc pour l’Union, et c'est Frédéric Bonnet qui nous en parle.


Que connaissiez-vous de l’Union avant la consultation ? Quelle image en aviez-vous ? Qu’est-ce qui vous a intéressé dans ce territoire ?

Frédéric Bonnet : Je connaissais bien sûr l’Union parce qu’il fait partie des grands projets de renouvellement urbain d’échelle métropolitaine et qu’il porte un beau sujet : celui de la réunion, de la reconnexion justement… De belles opérations y ont déjà été réalisées, notamment en termes de réhabilitation de bâtiments et d’espaces. Je pense par exemple à l’opération Stephenson, au Kipstadium et à la ruche d’entreprises. Le bâtiment de la ruche, avec son parking silo intégré, est très innovant et visuellement très réussi.

 

Pourquoi et comment le projet doit-il évoluer ?

FB : Il ya une nouvelle page à écrire, parce que l’époque a changé, parce que les élus ne sont plus les mêmes. C’est un projet qui doit retrouver son économie, dans la mesure où le contexte d’aujourd’hui est très différent de celui de 2008. La crise est passée par là. Trouver une économie différente, c’est peut-être aussi définir une méthode de mise en place des opérations un peu différente, plus progressive, plus souple.

Cela impliquera sans doute de trouver des formes urbaines et des produits immobiliers un peu différents de ceux qui étaient envisagés au départ, sans doute plus diversifiés...

 

Quels sont de votre point de vue les enjeux de l’Union à court et moyen terme sur le plan urbanistique ?

FB : Le plan guide initial du projet proposait déjà de très belles idées : le rapport du site avec le canal, la couture urbaine côté Roubaix, le parc… Le parc est un bel espace. Il ne faut pas y renoncer. L’enjeu, c’est de le rendre vivant, de le rendre beaucoup plus accessible, et de manière plus fluide via les quartiers alentours. A l’occasion de la consultation, nous avons proposé de travailler sur les “bords” de l’Union, de nous appuyer sur les quartiers environnants pour les tirer vers le centre de l’Union et le parc. Notre proposition, c’est une conquête du site par les bords, et l’adaptation des typologies et des espaces publics à la situation économique actuelle. On garde l’esprit et les ambitions du plan guide initial, mais on en assouplit la mise en oeuvre, quitte aussi à être plus expérimental. Sinon, on ne trouvera pas l’économie du projet.

 

Frédéric Bonnet est architecte, et cofondateur, avec Marc Bigarnet, de l’agence Obras. Il enseigne également à l'École Nationale Supérieure d'architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée et à l'Académie d'Architecture de Mendrisio en Suisse. L’agence Obras a conçu le parc Ereta à Alicante, et travaillé notamment sur la place Saint-Michel à Bordeaux, le projet d’'écoquartier des Izards à Toulouse et le coeur de ville de Saint-Etienne. Frédéric Bonnet a reçu le Grand Prix de l'Urbanisme en 2014.