• Vie du Projet

Le 04 novembre 2016

Le nouvel urbaniste de l’Union rencontre les habitants

  • Évènement
Le nouvel urbaniste de l’Union rencontre les habitants

Samedi 8 octobre, les habitants de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos avaient rendez-vous avec Frédéric Bonnet, nouvel urbaniste en chef de l’Union pour une balade urbaine à travers le quartier. L’objectif de l’urbaniste : écouter les habitants pour enrichir la réflexion qu’il engage pour la redéfinition du plan directeur de l’Union. Dans le même esprit de questionnements et d’ouverture, l’urbaniste avait précédemment déjà rencontré les entreprises et usagers présents sur le site.


Plus d’une trentaine de personnes, des familles avec des enfants dans des poussettes, des représentants des centres sociaux, des associations ou des collectivités ont donc arpenté le quartier de l’Union, pendant deux heures et demi, le samedi 8 octobre. « Nous voulons recueillir vos attentes, vos impatiences, vos envies et aussi ce que vous trouvez de bien. Le quartier existe avec les personnes qui y vivent, c’est important de prendre en compte votre avis », a annoncé Frédéric Bonnet avant de commencer cette balade urbaine organisée par la SEM Ville Renouvelée, aménageur du site. 

 

Convivialité, transports et patrimoine

Le parcours était jalonné d’étapes à des points phares du quartier : le « terrain rouge » à Saint-Joseph, la Tossée, l’immeuble de logements Urban Harmony, le parc de l’Union et le CETI.

Les habitants se sont beaucoup exprimés sur les notions de convivialité, d’animation, de partage. Quels espaces de rencontre sur le quartier ? Quelle destination des rez-de-chaussée d’immeubles ? Quel avenir pour les jardins familiaux ? Quel fonctionnement pour les jardins partagés ? « Il faut créer des occupations », a insisté une représentante du centre social du quartier de l’Alma.

« Le parc urbain va bientôt ouvrir. C’est vrai : plus il y a d’activités, plus il y a de vie. Il faut favoriser les interactions au sein du quartier pour justement créer du lien, de la vie », a répondu le nouvel urbaniste. Frédéric Bonnet a aussi évoqué le projet de construction d’une Aréna de 3 à 4000 places qui accueillerait des événements sportifs et des concerts. « Mais, là aussi, nous devons envisager comment faire profiter la ville d’un tel équipement en y créant un espace de vie au quotidien, pas seulement quand il y a des événements », a-t-il précisé.

Enfin, au fil de la balade, beaucoup d’habitants ont rappelé leur attachement au patrimoine historique du site. Un attachement que Frédéric Bonnet s’est promis de prendre en compte pour écrire la suite de l’histoire de l’Union.