• Vie de Quartier

Le 24 août 2015

Noémie Lenancker : le design textile au service des professionnels

  • Ils font l'Union
Noémie Lenancker : le design textile au service des professionnels

Rendre les vêtements professionnels jolis, il fallait y penser ! C’est l’idée de Noémie Lenancker qui crée de véritables collections destinées aux entreprises.


Dans l’atelier de Noémie Lenancker, des mannequins, des dessins, des portants remplis de vêtements. Celle qui adolescente s’amusait à recréer les vêtements qu’elle voyait dans les clips sur une vieille machine à coudre de sa grand-mère, a tracé son chemin, doucement mais sûrement. « Après mon BTS stylisme à Tourcoing, j’ai travaillé dans plusieurs enseignes connues, mais je ne trouvais pas la formule magique pour m’épanouir dans mon travail.… Alors je me suis dit que c’était à moi de la créer ! », explique la jeune femme de 28 ans. Et la « formule magique » de Noémie, c’est Télaé Design, son bureau de créativité textile. Depuis avril 2014, elle s’est installée dans la ruche d’entreprises de Tourcoing, et propose un service plutôt étonnant : Noémie n’est pas « styliste », elle est « designer de mode ». La différence ? Elle est grande : « dans le design textile, l’esthétique et la fonctionnalité comptent autant l’une que l’autre ».

« Il faut que les gens soient fiers de leur travail »

Plus concrètement, Noémie crée des vêtements destinés aux professionnels et aux entreprises. « En fait, l’idée m’est venue quand je faisais du handball en compétition, nous étions obligées de porter des T-shirts vraiment affreux, trop grands, pas adaptés, pourtant, on aurait pu avoir de plus jolies tenues ! Même chose : on sait bien que les T-shirts promotionnels, on ne les met que pour faire de la peinture ! » Bleus de travail, T-shirts, polos ou chemises pour les commerciaux, vêtements événementiels, casquettes, sacs… Noémie crée des vêtements adaptés aux besoins de ses clients. « Le vêtement est partout, tout le monde en porte ! A ce titre, il est un très bon support de communication », explique la jeune créatrice.

« Quand on fait un vêtement qu’une personne va porter tous les jours pour travailler dans des conditions parfois difficiles, il faut créer quelque chose de joli et de fonctionnel en trouvant des astuces sur la matière par exemple. Il ne faut pas se contenter de coller un logo sur un morceau de tissu mais prendre en compte les contraintes que subissent les personnes qui vont porter les vêtements. J’avais créé des T-shirts pour une entreprise du bâtiment, il y a plusieurs années et aujourd’hui dans la rue, je croise des ouvriers qui les portent, ça me fait plaisir ! Il faut que les gens soient fiers de leur métier, de leur entreprise ! »

Bientôt dans la nouvelle Ruche d’entreprises de l’Union

Bientôt, Noémie s’installera dans la nouvelle Ruche d’entreprises de l’Union. Une nouvelle aventure qu’elle attend avec impatience. « J’ai pris un grand atelier de 120 m2, j’aurai de la place pour dessiner, construire et déconstruire des vêtements, créer des prototypes ! Cette nouvelle ruche me permettra aussi de me développer, de me faire un peu plus connaître et surtout de faire venir mes clients. » Venir à Tourcoing, là où elle a appris son métier était naturel pour la jeune créatrice : « je pense qu’ici, le textile s’est relevé, il y a de nouveaux métiers qui y sont liés. Pour moi, l’innovation et la création sont indélocalisables ! L’Union, c’est là où il fallait être et j’y suis ! »

telaedesign.fr